Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 44

Réussir ses photos HDR

La photo HDR

L’intérêt d’une photo HDR ou (high dynamic range) est de combiner plusieurs photos d'un même sujet, mais avec des réglages d'exposition différents. Cela permet par exemple d'avoir les informations nécessaires pour que les zones sombres et les zones claire soient toutes correctement exposées et surtout bien détaillées (pas de zones bouchées ou brûlées).Ce type de technique est très utilisé en ce moment et permet d’obtenir résultats étonnants.

Techniquement, une photo HDR est composée de plusieurs photos prises en plusieurs étapes avec les différentes expositions, cela peut être fait avec la majorité des appareils.

 

 

Pour la prise de vue :

Pour commencer, je vous conseille de bien choisir votre sujet. Il faudra prendre bien entendu un sujet fixe puisque l’on va superposer plusieurs photos. Ce type de technique est adaptée à la prise de vue de paysages, de panoramas ou de vues d’ensemble. Installez votre appareil sur un trépied, il ne doit absolument pas bouger entre les prises des différentes photos. Il est recommandé d’utiliser une télécommande, ou bien la fonction retardateur de votre appareil.

 

L'idéal est de photographier votre scène en RAW.Il s’agit d’un format de fichier pour les images numériques,qui signifie que l’image est brute. On obtient ainsi une meilleure dynamique que le .jpg. Ce n’est pas aussi difficile qu’il y paraît. Pour cela, reportez vous au mode d’emploi de votre appareil.

 

Exposition et bracketing

 

De nombreux appareils photo vous donnent la possibilité de modifier l’exposition de plan à plan. Prenez 3 photos du même plan, sans bouger (d’où l’intérêt du trépied) avec 3 expositions différentes. Une surexposée +2 (= trop claire, avec beaucoup de lumière), une en exposition normale, et une sous exposée -2 (= trop foncée, avec peu de lumière). Dans le mode d’emploi de votre appareil photo, vous pouvez rechercher l’exposition bracketing automatique d’exposition. Si vous disposez de cette fonction, je vous la recommande vivement. Cette fonction vous permet de prendre 3, 6 ou 9 clichés avec des expositions différentes, sans avoir à le faire manuellement. 

Maintenant que vous avez 3 photos du même plan (ou plus), vous pouvez les transférer sur votre ordinateur, ils ne vous reste plus qu’à les assembler pour obtenir votre image HDR. Des logiciels peuvent faire l’assemblage des photos pour vous. Vous pouvez utiliser le logiciel Photomatix qui coute environ 70€  , certains préfèrent le faire directement avec Photoshop.

 

Sur Photoshop

(1) Allez dans Fichier > automatisation > Fusion HDR .

(2) Cliquez sur Parcourir pour choisir les images à assembler, puis cliquez sur ok

Photoshop va maintenant aligner les calques les uns aux autres en fonction de leur contenu, l'opération ira plus vite si les photos ont été prises à l'aide d'un trépied, mais cela prend toujours un peu de temps. Allez prendre un café pour ne pas perdre patience !

 

On obtient un aperçu qui ressemble à ça

 

C'est loin d'être parfait, mais c'est là qu'entre en jeu le « tonemapping ». Cliquez sur ok

Cette fois-ci, vous avez devant vos yeux une image HDR... c'est une image 32 bits

Pour afficher l'image sur votre écran et effectuer le "toning" vous devez convertir l'image en mode 16 bits par le menu Image > Mode > 16 Bits/couche.

En attendant, un menu apparaît et vous permet enfin d'effectuer le mélange entre les différentes images qui composent votre fichier.

Développez la liste déroulante "Méthode" et sélectionnez "Local Adaptation".

C'est déjà mieux, il ne reste plus qu’à fignoler les réglages.

Pour cela, vous commencez par faire glisser le début de la courbe vers le début de l'histogramme qui comporte les informations sombres :

 

ensuite il reste à éditer la courbe pour doser la quantité de tons sombres, moyens et clairs jusqu'à ce que vous soyez satisfaits.

 

Lorsque vous avez fini, vous pouvez enregistrer une version 16 Bits en tiff, mais pour exporter une version jpg de l'image, il faut encore passer par une conversion en 8 Bits (il n'y a pas de réglages pour cette conversion).

Et voila le résultat :

Maintenant, à vous de jouer !

Éléments similaires (par tag)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.